Un sondage archéologique à Saint-Julien

Des photographies aériennes récentes ayant montré l’existence d’un site gallo-romain, peut-être un camp, à la sortie de Saint-Julien, un sondage archéologique fut réalisé, en juin dernier, par M. Chossenot et des étudiants rémois, au lieu-dit le Bout de la Ville, afin de mettre en évidence les traces de ce camp. Cette opération a pu être entreprise grâce à la compréhension du propriétaire et de l’exploitant de la parcelle, que les archéologues tiennent à remercier.

La fouille, sur une vingtaine de mètres carrés, n’a pas permis de retrouver les traces du camp dont la limite nord doit se situer sous ou près de la départementale 65. En revanche, une série importante de trous de piquets et de poteaux en bois correspond à une occupation humaine mal identifiée (clôture, partie d’habitation ?). Le matériel retrouvé, peu abondant (quelques morceaux de tuiles, des tessons de céramique et des os d’animaux), date cette couche d’occupation du Ille siècle de notre ère, c’est à dire de la fin de l’époque gallo-romaine.

Ces quelques vestiges se trouvent sous une couche de terre et de sable de plus de 0,80m d’épaisseur, apportée par le ruissellement des eaux ; la pente du site étant faible, il faut s’interroger sur le tracé ancien de la Vesle.