Le blason officiel de Courtisols et ses origines

blasonPour tous les Courtisiens, le blason de la Commune est une ruche avec des abeilles. Pour les uns, c’est celui qui est peint sur l’un des tympans du secrétariat de mairie, alors que pour les autres c’est celui qui est sculpté au fronton de la mairie. Pourtant les deux représentations sont différentes, preuve évi­dente que Courtisols, en fait, n’avait pas de blason officiel. Il est probable que la ruche et les abeilles constituaient la marque de M. Massez, qui les avait fait représenter sur sa maison (l’actuel secréta­riat de mairie) et sur la mairie qu’il avait offerte à la Commune. Cette ruche et ces abeilles symboli­saient sans doute le dynamisme et les activités de ses ouvriers (Martin Massez, possédait, rappelons-le, une fabrique de chaussures).

Le conseil municipal décida donc, lors de sa réunion du 19 novembre 2002, de doter la commune d’un blason officiel et adopta le projet proposé, à la demande de M. le Maire, par Monsieur Jean-Paul Denise, responsable de la commission héraldique et directeur du Centre Généalogique et Héraldique de la Marne. Celui-ci, tout en respectant les règles de l’héraldique, a conservé la ruche et les abeilles, qui repré­sentent, de manière symbolique, le carac­tère laborieux et infatigable des habitants de Courtisols, mais aussi une collectivité organisée et bourdonnante, productrice de miel, symbole de richesse et de douceur.

Dorénavant, les armes de Courtisols seront donc « D’azur, à une ruche d’or, accompagnée de neuf abeilles du même rangées en orle rond » … un langage complexe qu’il faut expliquer :

  • D’azur : le champ de l’écu (surface délimi­tée par un périmètre variable, sur laquelle se placent les armoiries), son fond, est bleu.
  • A une ruche d’or : sur le champ d’azur, est posée, comme meuble, une ruche jaune. Cette ruche étant unique, elle est située au coeur de l’écu, et il est inutile de préciser sa position.
  • Accompagnée de neuf abeilles : La ruche, figure principale, a à ses côtés des figures secondaires, ici neuf abeilles.
  • Du même : Les abeilles ont la même couleur que la ruche ; elles sont d’or, donc jaunes.
  • Rangées en orle rond : les abeilles sont posées (rangées) en cercle, autour de la ruche, le long du bord de l’écu, sans le toucher.
4-20-blason-mairie

Le blason sur la mairie

La création d’un blason officiel pour la commune de Courtisols, nous amène à préciser quelques principes d’héraldique. Contrairement à une idée reçue, le droit de posséder des armoiries n’est pas le privilè­ge d’une classe sociale et chaque Français ou chaque collectivité peut adopter les armoiries de son choix, à condition de ne pas prendre celles d’autrui. Toutefois, il n’existe aucun fichier central en France (contrairement à l’Angleterre) et il est pra­tiquement impossible de vérifier qu’on n’a pas emprunté des armes existantes, ce qui crée parfois quelques contestations. Certains départements se sont dotés d’une Commission départementale de l’héral­dique et à l’échelle du pays une Commission nationale d’héraldique a un rôle de conseil. Mais ces instances n’enregistrent pas les blasons et ne les protègent donc pas.
Comme l’a écrit M. Pastoureau, « l’héraldique est à la fois un code social et un système de signes. Ce dernier se construit à partir de figures et de couleurs qui, à l’in­térieur des écus, s’assemblent selon un certain nombre d’habitudes, de principes et de règles », qui s’expriment dans un langage difficile à comprendre par le profane.

Un dossier d’héraldique a été publié dans le Courtisols Actualités n° 43, du printemps 2003, p. 37.